Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 00:01

Le but de ce site, à court ou long terme, est de favoriser le développement de la Racaille, sa propagation, sa reproduction, l’aider à s’adapter à tout environnement, afin de mieux faire connaître ses merveilleuses qualités drolatiques. Voilà, c’est dit, facile hein ? En plus le nom du site c’est « Vive les Racailles », alors mince ! Pour procéder au pullulement de la Racaille, procédons par ordre, sinon ça va être comme dans un restaurant grec un samedi soir.



Augmentation des individus que l'on dit « Racailles » dans les endroits où on n’en trouve pas. Facile, il suffit de lister tous les endroits où une Racaille pourrait facilement poser son survet jaune, sa casquette. Quelques lieux viennent rapidement à l’esprit : les quartiers bourgeois des grandes villes, pour commencer en milieu chicos. Très bon endroit pour débuter sans brusquer la Racaille : mêmes immeubles gris, différents sur la forme par rapport aux HLM, mais similaires sur le fond : laids.

Oui, soit la Racaille s’adapte et s’installe, propageant son humour de bon goût, soit elle tente de rejoindre les villes, en semant sa bonne humeur en chemin (faisant germer sans aucun doute le cerme humoristique de la grande Racaillerie organisée) au hasard des agressions ou des dégradations physiques qu’elle égraine. Le bon côté de cette technique est que chemin faisant, la Racaille fait psychologiquement elle aussi son chemin, et arrive dans les grandes villes en ayant parcouru le vaste monde, pouvant ainsi devenir une Racaille « qui sait des choses » comme dans Rahan, où le Chef de la Tribu en sait plus que les autres. Les Racailles intello sont très rares.



Reproduction des espèces : Un peu comme des bibliobus, mais pour apprendre à la Racaille qu’il n’est pas obligé de se taper une fille à 12 dans une sordide cave pour lui faire un enfant : Une éjaculation contient en moyenne pas moins de 60 millions de spermatozoïdes, il suffit donc d’un seul donneur pour donner la vie. Ca va prendre du temps avant de leur expliquer, par contre. C’est pourquoi il faut organiser des sexobus, pour apprendre à la Racaille les bienfaits de la reproduction sans Vviolence. Dissocier sexe et violence, encore un challenge en perspective !!!

En éduquant la Racaille, on peut espérer que plus tard ils copulent dans un vrai lit dans une vraie chambre, et que même que la fille elle est d’accord ! V’la-t-y pas que ça serait plus facile ! Idée pratique : organiser des tournantes Inversées : un garçon pour 12 filles (pas obligatoirement dans une cave glauque). Aider les Racailles à grimper les barreaux de l’échelle sociale. On peut rêver voir des Racailles devenir chef de rayon à Carrefour, frappant les employés qui n’en foutent pas une rame. On peut rêver et imaginer qu’une Racaille devienne Ministre de l’Education, en profitant pour augmenter le nombre d’heures pour les Ccours de dessin (enfin, de tags) et d’éducation physique (enfin, de Street Fight) pour mieux apprendre à se défendre si 5 CRS déboulent devant vous alors que vous brisez la vitrine d’un pauvre marchand de pralines Léonidas.

Oui, en vérité je vous le dis, plus y il y aura de Racailles, plus le monde sera sécurisé. Regardez ce que font les USA : leur théorie, c’est « Plus les gens ont des armes pour se défendre, moins il y aura de crime ». Je dis chapeau. Autre projet à mettre en coordination : des parcs pour incontinents bucaux, dont l’invention est due à Vanz (dont vous pouvez voir le Bleurg en cliquant ici) et qui sont de formidables endroits réservés aux Racailles pour qu’elles puissent tranquillement s’adonner à une autre de leur passion : cracher.




Partager cet article

Repost 0
Published by Tim
commenter cet article

commentaires

martial 22/02/2010 21:56


Pas si cons, juste dénués de morale et de conscience, juste obtenir tout de suite plaisir et argent, une vie rapide, sans regret...


Nzoo 21/09/2009 19:11

La luxure fait partie de tout être humain, et ils ont bien raisons de ce "VIDER LES COUILLES", peux être avons-nous affaire a un frustré sexuel, tu sais, nous ne sommes que des animaux, plus ou moins intelligent, ils ont certes gardés certain de leurs aspects "primate", mais ne sont pas si con que ça...