Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 octobre 2005 3 05 /10 /octobre /2005 00:01
 
Neutrobonux s’avère être la première personne à avoir établi une réflexion à partir de la fameuse photo, je vous laissez la lire ci-dessous.

Le Secret qui Tue - Analyse par Neutrobonux

Alors tout d'abord, on a une photo. Cette photo, prise par notre cher reporter, alors qu'il était perdu dans la jungle urbaine (son sherpa avait lamentablement fui après être tombé sur un indigène peu commode) et qu'il essayait (seul donc) de retrouver sa route.


Soudain, au détours d'une ruelle, il fit une découverte des plus surprenante: des glyphes secrets, peints en jaune sur un mur. Nous sommes tous d'accord pour interpréter la première partie de ces glyphes : 93+94 = 187 ! La seconde partie laisse les experts perplexe: la majorité pense que le premier amas de symbole serait FRESNES, ce qui d'après notre reporter, serait le lieu de la découverte.


Le second groupe de « lettres » est plus discutable. Personnellement, j'y vois écrit GAGNQ ce qui est difficilement rattachable à quoi que ce soit, sinon un chat qui danse sur un clavier. D'après notre héros, il faudrait plutôt lire GAGNY, ce qui se rattacherait au nom d'une charmante bourgade située non loin de la découverte. Les faits sont clairs. Enfin on dira parce que sinon on y est pour des heures . Alors déja on remarque que 93+94=187 or 187 est divisible par 11 car 11*17 = 187 on peut penser que onze est une clé de l'interpretation. De plus, 1+8+7=16 or il reste le 17 de tout à l'heure on a 17-16 =1 or qu'est ce que onze sinon 1 et 1 ? Donc le 11 est la clé de l'interprétation! Passons maintenant aux lettres. On décale de onze rangs leur place dans l'alphabet. F=>Q et R=>C et ainsi de suite ce qui donne QCPDYPD + RLRYJ et dans l'autre sens F=>U R=>G et ainsi de suite ce qui donne UGTHCTH + VPVCN ! A partir de la tout devient clair :


QCPDYPD
signifie
Que Cette Police De YPD (comme NYPD mais sans le N)
RLRYJ
signifie
Rie Largement, Rackette Youssef Junior
UGTHCTH
signifie
Ubique Gangrène Tuera Hérétiques, Crétins, Tarés, Hémiplégiques 
VPVCN
signifie
Victoire Pour Vitry Contre ontiNa

Je sais pas si certains d'entre vous ont lu les versets de Nostradamus mais mit bout à bout, ça donne :

Que Cette Police De YPD
Rie Largement, Rackette Youssef Junior
Ubique Gangrène Tuera Hérétiques, Crétins, Tarés, Hémiplégiques
Victoire Pour Vitry Contre Nation


On est donc en présence d'une prédiction, que je traduit de la façon suivante : Que la police d'une ville du monde importante rie et abuse de son pouvoir, une horrible maladie décimera la population, laissant la ville de Vitry remporter un combat contre l'Etat. Ca me semble clair non ? C'est une malédiction !!! Voilà mon interprétation personnelle de la chose.


Le Secret qui Tue - Analyse par Zartampion


Déjà on peut voir que les 2 tags sont bien distincts. On peut aisément le vérifier en comparant les écritures. Faites appel à un expert si le doute subsiste. Et de cette différence de trait, de caractère devrais-je dire, naït le bien nommé "secret qui tue", ou plutôt plusieurs "secrets qui tuent", oui plusieurs, voire même 9... +1, donc 10. Car oui, mesdames et messieurs, ces 2 tags ont bien des rapports entre eux, ils ont des origines communes, l'un est donc le semblable de l'autre. Bam ! Premier secret qui tue : Nos amis taggeurs combattent vigoureusement le racisme.

93 + 94 = 187 Bon ça paraît rien du tout comme ça. Mais quand même quelque part j'imagine que le taggeur en question ne s'est pas vanté à tout le monde d'être un daron en mathématiques, donc quelque part c'était un peu secret cette histoire. Parce que bon on sait tous comment c'est la vie des racailles, dès que tu te débrouilles un peu, tes camarades du CP se foutent de ta gueule et disent que t'es amoureux de la maitresse.

93 + 94 = 187 Bon ça ce n'est un secret pour personne donc, mais quand même ça tue. J'ai ainsi le souvenir de quelqu'un qui est mort en lisant son addition. Faut dire que 93 euros pour un tournedos-haricots verts, et 94 euros pour une bouteille de beaujolais nouveau millésimé (d'ailleurs niveau nouveau on repassera sur ce coup là, y a de quoi tomber raide : merde où est-ce qu'on a vu que la boisson était plus cher que le repas? Bam! Cinquième secret qui tue : Nos amis taggeurs combattent vigoureusement la TVA à 20% dans les restaurants.



Fresnes + Gagny Bon là comme ça, sans trop réfléchir, on se dit "tain l'enculé de second taggeur a oublié la fin". Ou en réflechissant un poil plus on se dit "tain l'enculé de photographe a cadré trop haut". MAis en fait non, aucune de ces 2 phrases ne font partie du secret qui tue. A la limite la 2e phrase fait partie du secret qui mutile les photos, m'enfin même là ça mérite une analyse un peu plus fine. Mais par contre, en réfléchissant bien, en utilisant le bon bout de sa raison, comme dirait Rouletabille, on remarque un point commun entre ces 2 charmantes bourgades de périphérie : la lettre N. Bam ! Sixième secret qui tue : Fresnes et Gagny se détestent au plus haut point.

Nous en venons au rapport qui unit ces 2 tags : La géographie. Or Fresnes n'est pas du tout dans le neuf-trois, et Gagny n'est pas du tout dans le neuf-quatre. Ca ce n'est un secret pour personne, d'ailleurs notre second taggeur se vante volontiers d'être une ouiche en géographie. Ce qui lui vaut tout de même les railleries de ses camarades, car quand même la maitresse c'est trop une bonnasse, genre princesse dans sa tour. Bam! Septième secret qui tue : Notre second taggeur est un homosexuel qui fait son coming out (et pan première fois qu'il sort il tag, ah je vous jure ces racailles, quand elles trainent en bande...) Bam ! Huitième secret qui tue : Notre second taggeur est gérontophile. Bam ! Neuvième secret qui tue : Notre second taggeur habite lui aussi à la campagne.

Et là attention si on regroupe tout les éléments (ou pas): En fait ces 2 taggeurs ce sont rien que des campagnards qui viennent taguer les murs des cités, pour dire après "han comment c'est le bordel là-bas, tout ça à cause des immigrés"... BAM ! LE SECRET QUI TUE SA MAMAN ET QUI APRES LA MANGE, JUSTE HISTOIRE D'ETRE SÛR : Les campagnards, c'est rien que des partisans du Front National. PS : à tous ceux qui ont remarqué la contradiction entre le premier secret qui tue et le tout dernier, et ben donnez-là votre explication si vous êtes si malin. Et puis d'abord si je voulais, je dirais que les campagnards sont tellement cons qu'ils arrivent même à se contredire eux-même. ...Tiens d'ailleurs je le dis (bam! 11e secret qui tue, c'est bonus), j'ai pas peur des conséquences.

Analyse d'Axel : C'est tiré du film "187: Code Meurtre" (aux States, 187 est le code utilisé par la Police pour dire qu'il y a eu meurtre) Donc: GAGNY et FRESNES vont tuer quelqu'un ??? C'est ma solution à l'Enigme...




Analyse de The Speaker : Premièrement, on notera que la première phrase a été taguée par une racaille intelligente. Je ne veux pas dire qu'elle a pu calculer de tête 93+94, mais elle a pu utiliser une calculatrice. Que dis-je? une petite calculette offerte par Auchan, celles qui ont les dix chiffres, le plus, le moins, le muliplié et le divisé. Cet instrument étant plus adapté au niveau intellectuel de nos amis racailles.

Donc, de là on peut déduire que c'est un meneur de troupe qui a écrit le message (en effet, les meneurs sont les moins cons). Pourquoi 93+94? Voici mon hypothèse: Elle fait appelle à la deuxième phrase (ou plutôt aux mots de la ligne inférieure, "phrase" étant mal adapté ici), Fresnes + Gagny. Deux villes, que je ne connais pas, mais j'ai appris que c'était des villes. Mais ici je pencherais plutôt pour deux surnoms, associé par un +, comme gravent les amants sur le tronc des arbres. Ce serait alors une racaille amoureuse, surnommée Fresnes qui aurait voulu affirmer son amour pour une surnommée Gagny (NB: gagny peut sonner masculin, mais ici il ne peut s'agir que d'une fille, car une racaille gay ne serait pas une racaille, et encore moins un meneur de troupeau). De là 93+94=187. Où est le rapport? Fresnes habite dans le 94, Gagny habite dans le 93. Ok me direz vous, mais pourquoi "= 187" ? Parce que les racailles du 93 et du 94 ne peuvent se voir.


Aussi nos deux compères, victimes d'un amour impossible ont additionné les numéros de leurs départements, principe arithmonancien (divination pas les nombres) qui permet de connaitre la probabilité de succès de cette liaison (eh oui, qui sait? peut être les chiffres, faute des hommes autorisent-ils cette liaison?). En l'occurence, 187 indique la rupture imminente.Voilà donc, une racaille intelligente (ou plutot pas trop conne) qui s'essaie à l'arithmonancie pour connaitre les chances de succès avec sa copine du moment.

D'un point de vue social et relationnel, cette explication est un peu surréaliste, car la racaille ne sort pas avec des filles, elle se les fait en groupe directement et c'est tout. voilà, voilà. Je trouve cette explication belle et romantique. Ca rappelle Romeo et Juliette un peu...




Analyse de Ziggy : Au sujet du tag donc. Oui... et bien c'est du vert ? bon peu importe. Alors tout d'abord, on apprend que les racailes davent faire des opérations élémentaires, en tout cas la plus simple des opérations qui est l'addition, car multiplications et soustractions sont certainement trop compliquées quand même pour eux. (Non je ne parle pas des divisions ce n'est même pas la peine).

Donc cette addition est juste... ou pas, supposant qu'ils ne connaissent que la base décimale (base 10), oui elle l'est en base 10. Mais en base hexadécimale (base 16) ces nombres correspondent, en les rammenant en base décimale, à 147, 148, et 391 or 147+148=295, 295 qui s'écrit 127 en base 16 et non 187. Ce calcul est donc faux !

En ce qui concerne la partie inférieure du graphiti elle est vraissemblablement d'une autre nature mais avec un point commun, le plus (+). Soit il ont essayé d'additionner des lettres, soit ce sont des nombres écrits en base 36 voir plus. Bien incapables de procéder au calcul, il n'ont pas écrit le résultat, ou n'ont pas été en mesure de relire ce qu'ils avaient écrit (ce qui est mon cas aussi).

Analyse de Ainga : En fait,il faut bien regarder l'opération. 93+94=187,c'est bien ca?En fait c'est une opération délicate,car la racaille a un QI en général en dessous de 80,même moins.Il expose donc son intelligence en réussissant une opération ou addition,difficile pour un type à 35 de QI... Mais cela est paradoxal car nous avons en dessous,Fresnes + Gagny. En fait,mesdames et messieurs,c'est une addition faite à 2 personnes! L'une vient de Fresnes,l'autre de Gagny. On pourrait vraisemblablement croire que les 2 personnes avaient à elles deux.... 80 de QI! c.q.f.d.




Analyse de Pred (avec l'image ci-dessus) : Voici ci-après mon analyse du secret qui tue. L'inscription "Fresnes + Gagny" n'a en fait rien à voir avec le reste, elle est juste destinée à brouiller les pistes. Les racailles ayant appris l'existence de ton site (voir la section "mails méchants"), ils t'ont tendu un piège. Le but de cette conspiration des racailles de Fresnes et Gagny était de transformer ton cerveau en bouillie à l'aide des puissantes attaques psychiques contenues dans ce graffiti. La partie "lettres" faisant office de revendication de ce projet terorriste.

La partie chiffrée quant à elle, constitue un acte de guérilla envers le système éducatif, la culture (ou "la culure" comme certains la tournent en dérision, voir les mails méchants, toujours) étant leur plus puissant ennemi. Comme indiqué dans l'image ci-jointe, en retournant la partie chiffrée, nous obtenons "Louis V = naze". Le "a" de naze étant fait à l'envers, afin d'éviter toute confusion avec le symbole anarchiste (une bande d'homosexuels communistes notoires chez la communauté racaille), et le "e" de naze ayant été fait doublement à l'envers à cause de la diminution de la pression artérielle au niveau du cortex cérébral (enfin, ce qui fait office de), car une racaille de Fresnes ne peut pas écrire à l'envers bien longtemps alors qu'il est suspendu par les pieds par un pote de Gagny du haut du balcon du premier étage d'un HLM. Pour la petite histoire, les condés arrivant sur les lieux plus vite que prévu, notre racaille de Fresnes chuta sur le siège de ses émotions (la racaille étant un trou de balle, oui, mais sensible), la racaille de Gagny l'ayant laissée choir, ce qui explique la différence graphologique notoire rendant difficile le déchiffrage de la partie lettrée du message. En effet, il est difficile d'écrire droit et lisiblement avec un double trauma' crânien.

Mais pour en revenir à l'obscur message, "Louis V = naze", il signifie que les-dites racailles entendent bafouer l'héritage historique de notre mère-patrie, dans une ultime provocation envers notre culture, tout en prêtant allégeance à LEUR roi. Il ne serait d'ailleurs pas étonnant qu'une inscription "le Roi Heenok est Grand, t'entends!" se situe dans un rayon de 50 mètres autour de ce graffiti. Ainsi commandités par le Roi Heenok, les racailles de Fresnes et de Gagny s'en allèrent dire à leur manière que Louis V était un petit roi de pacotille, d'ailleurs surnommé "Louis V le Fainéant". Bientôt le Roi Heenok revendiquera le trône de France (t'entends!!!), une fois avoir tourné en dérision tous les précédents rois, qui lui apparaissent régulièrement entre sa partie de golf avec Napoléon et son atelier-macramé en compagnie de Jeanne d'Arc et Jules Ferry. Royalement vôtre, t'entends (pas pu résister), Pred, fidèle lecteur depuis la Tasmanie




Analyse de Nicolas : Bon alors tout d'abord 187... Saviez vous chers amis internautes que le nombre 187 est l'indicatif de l'Homicide chez nos amis policiers américains? Huuuù mais voilà une piste intéressante.Donc peut-être l'auteur de cet intriguant message menace t-il de mort les paisibles citoyens de Seine Saint Denis et du Val de Marne... Mouai, le projet d'éradication humaine de deux départements français me semble un peu ambitieux pour des gens incapables d'écrire leur nom dans le sable.Tournons nous plutôt vers les lettres: Fresnes... Fresnay? Pierre Fresnay? L'acteur? Huuum, cela m'étonnerait que notre jeune artiste soit familier avec les classiques du cinéma français sous l'occupation allemande. En plus, vin diesel n’apparaissait jamais dans ce genre de film, c'était tout pourri à l'époque.

Bon prenons le tableau dans son ensemble... Vous savez quoi? Je crois tout simplement que notre taggeur a ressorti une vieille boite du jeu 'les chiffres et les lettres' et a organisé une truculente partie avec ses amis à la capacité intellectuelle limitée. Au prix d'efforts surhumains (ou en trichant plus vraisemblablement), il a résolu cette formidable addition 88+89=117, et eu l’outrecuidance de battre tous les records de la littérature caillera en composant par écrit un mot de sept lettres 'Fresney' sous les yeux ébahis de ses amis à casquette qui, eux, n'avait malheureusement pas réussi à dépasser les six lettres avec le verbe transitif direct 'Niquer'.Fou de joie et laissant ses amis dépités, notre lettré d'un jour ne pouvait qu'immortaliser cet instant fugace en retranscrivant ses exploits sous la forme d'un joli tag et en concluant de façon concise: 'Gagné' (enfin sans le é, faut pas trop demander non plus ho !) afin que tout le monde sache quel génie méconnu se cachait en ces lieux. (Avec en bonus une petite flèche vers le haut pour en remettre une couche)Voilà fallait y penser, j'aurais du faire çà avec mes résultats du bac.

Analyse de Nathalie : Nous avons là un bel exemple de romantisme racaille dont certains gothiques pourraient bien s'inspirer... .En effet ils s'agit de deux cailles qui dans un sublime élan vers le haut nous informent de leur vision du paradis, situe dans le département imaginaire du 187, en force bien entendu. Dans cet Eden nouveau, nous avons les murs de Fresnes comme unique horizon ce qui est tip top cool vu que pour être une vrai kaillera il faut aller faire son stage en taule. Dans le 187 c’est pour l’éternité avec tous nos amis plus l'atmosphère heureuse et jovial de Gagny surtout ses halls d'immeuble si bien achalandés. Sans parler des caves… Allez voir déjà dans paris la bonne nouvelle est déjà largement répandue, vous verrez devant les 187 de chaque rue un étron posé la suivant un rite made in zone, regardez bien vous
verrez !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tim
commenter cet article

commentaires

Tim 03/11/2010 12:16


Jojo : Et la chanson "Code 187" de Rohff est un clin d'oeil à la ligne de bus 187 (Rohff aime beaucoup cette ligne). La boucle est bouclée.


jojo 03/11/2010 11:45


N'importe quoi 93+94=187 c'est par rapport à une chanson de rohff code 187


Divine 04/05/2009 21:41

Je pense que la réponse à cette énigme n'est pas aussi loin qu'on le pense, et, sans vouloir offenser les agnostiques pour qui la vérité est ailleurs, il semblerait que celle-ci soit bien plus proche qu'on ne le songerait au premier abord. Le secret, est que notre racaille est un mathémabiologiste. Il a calculé que si les 93 racailles de Fresnes copulaient avec les 94 de Gagny, cela donnerait naissance à 187 racailles supplémentaires qui viendraient s'ajouter à leur armée prête à partir à l'assaut de la capitale à coup de rap, hip hop et autre RnB. Croyez-moi. Bientôt, ce ne sera plus "le 9-3" ou "le 9-4" en force, mais "le 1-8-7 " en force.